Charlie Hebdo

coeurdecel (43).png


 

Le 7 janvier 2015, j’entends bien évidemment parler de cette affreuse journée à Paris où une dizaine de personnes ont été tuées lors de l’attentat contre Charlie Hebdo. Je ne connaissais pas du tout ce journal, je l’ai découvert ce jour-là justement. Je savais que celui-ci avait été attaqué et que 8 de ses collaborateurs ont été tués à cause des Unes de celui-ci. J’ai donc été sur internet voir un peu quelles étaient celles qui faisaient polémique. Celle qui m’a marqué et dont je me souviens encore maintenant, 2 ans après, c’est la fameuse caricature du Prophète Muhammad.

(Je précise qu’à cette époque j’étais athée et que je ne m’intéressais à aucune religion.) J’ai encore le souvenir d’avoir tweeté que de se moquer d’une religion n’était pas de l’humour. C’est dingue quand j’y pense, je ne connaissais rien de l’islam, cette religion ne m’intéressait même pas mais je la défendais déjà.

Je voyais tous les hashtags #JeSuisCharlie et je ne comprenais pas comment on pouvait défendre un journal aussi irrespectueux. Malgré le fait que je condamne fermement le terrorisme et que je sois complètement d’accord pour dire que ce qu’il s’est passé est horrible, je pense que cet attentat est le malheureux résultat de leur provocation. (Je tenais exactement ces mêmes propos il y a 2 ans alors je me passerais de tout commentaire me faisant passer pour une terroriste ou que sais-je.)

Au fil du temps, je voyais d’autres Unes qui ne faisaient qu’accroître mon profond dégoût envers Charlie Hebdo.

 

Ces derniers jours, une certaine Une et un édito de Riss (le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo) ont retenus mon attention. Les deux concernent l’islam mais je parlerais après d’autres dessins « hors islam » qui m’ont aussi profondément choqué. Voilà la Une en question :

1309.jpg

 

 

 

 

 

Quant à l’édito de Riss à ce propos, clique ici pour le lire.

 

 

Charlie Hebdo se dit être un journal « satirique, laïque, politique et joyeux ». Il est considéré comme « humoristique ». Sur le dessin ci-dessus, on voit clairement que les dessinateurs lient l’islam au terrorisme. Tout le monde le sait et tout le monde le voit, aujourd’hui la haine qu’ont la majorité des gens pour l’islam ne fait qu’accroître. Et c’est en partie à cause des personnes qui ne font qu’alimenter cette haine avec des amalgames. Des personnes comme les dessinateurs de Charlie Hebdo, par exemple. Comme je le disais dans ce tweet, ils ne font que cultiver la haine des gens contre l’islam. Haine qui est à son paroxysme depuis quelques temps maintenant. C’est comme si ils incitaient les gens à rejeter cette religion. Mais n’était-ce pas censé faire rire à la base ? C’est ça, de l’humour ? Et il ne s’agit pas là que de dessins « juste comme ça », juste satiriques pour rire d’un sujet qui fâche, non parce qu’en fait les dessinateurs pensent vraiment ce qu’ils dessinent. La preuve dans le récent édito dont je vais maintenant parler.

 

Dans celui-ci, Riss (qui est, je le rappelle, le directeur de la rédaction et un des dessinateurs de Charlie Hebdo) parle de l’islam et des accusations d’amalgame dont ils sont « victimes ». Ce à quoi il répond : « Charlie Hebdo n’a jamais amalgamé l’islam à quelque chose qui ne le concerne pas« . Jusque là, tout va bien. Sauf que juste avant cela, il a dit : « On nous a reproché de faire l’amalgame entre la religion musulmane et la mort« . Ce qui signifie donc qu’il nie amalgamer l’islam à la mort mais pas au terrorisme (dont il est véritablement question, car à vrai dire, personne ne reproche à Charlie Hebdo d’amalgamer l’islam à la mort mais plutôt au terrorisme). Il sous-entend là que l’islam n’est pas concerné par la mort mais par le terrorisme. Si vous pensez que je délire en inventant un sous-entendu qui n’a pas lieu d’être, allons plus loin dans les propos de Riss.

Il dit ensuite : « (…)des innocents ont été assassinés à travers le monde par des musulmans qualifiés d’intégristes, qui voulaient mettre en pratique les sourates du Coran appelant à tuer les mécréants« . Osez dire que je suis parano et que ces paroles, toutes reconstituées, ne sont pas celles d’un homme qui lie islam et terrorisme dans un sous-entendu mal maîtrisé… Je voudrais réagir à ces propos tout d’abord en disant que qualifier les terroristes de musulmans est une erreur. De plus, penser qu’être intégriste est mauvais est une seconde erreur. Être intégriste est être salafiste, mais le salafisme est loin d’être lié au terrorisme contrairement à ce que beaucoup de gens pensent (allez voir cet article pour en savoir plus). Dire que les terroristes veulent mettre en pratique les sourates du Coran est encore une autre erreur. Comme je le disais dans ce même article que j’ai précédemment cité, dé-contextualiser les versets du Coran pour l’interpréter à sa sauce est la mauvaise façon de faire. Lisez l’article en question pour plus d’infos à ce sujet.

Ensuite, Riss tente de se faire passer pour le gentil petit homme qui ne vise pas exclusivement l’islam en mentionnant des versets de la Bible portant à confusion. Il rajoute même, après avoir cité les versets en question, que c’est comme ça que Jésus parlait « quand il était de mauvais poil« . Voyez donc son manque de respect… Alors on pourrait croire qu’il n’a rien contre l’islam, mais il retombe vite dans ses bêtises. Il dit alors que « Jésus a changé et est devenu pacifiste et qu’il prêche l’amour entre les hommes » (« comme un hippie aux yeux rougis par la fumée de ses pétards » ajoute-t-il, encore une fois un manque de respect). Mais c’est là que ça coince : Riss dit que « rares sont les croyants et les religieux qui oseront exclure définitivement les passages du Coran appelant au meurtre » et dont l’auteur est « Mahomet« , selon lui. J’ai été sympa dans la retranscription de ses paroles en retirant quelques touches de sarcasme dont il ne se prive pas. Quoi qu’il en soit, il y a deux nouvelles erreurs ici. La première est que le véritable auteur du Coran est Allah lui-même, et non pas le Prophète Muhammad. La seconde est qu’il est impossible pour quiconque de modifier le Coran, d’exclure ou de rajouter des choses dedans. C’est un Livre Saint rempli des paroles de Dieu, pas un cahier de vacances (?? cherchez pas à comprendre) où tu peux effacer ce qui est écrit à ta guise.

Riss parle ensuite de la traduction du Coran et de la Bible. Il dit que les manuscrits des Évangiles ont eu « la chance » d’être passés de mains en mains et donc d’avoir été modifiés, mais que le Coran n’a pas eu cette « chance » là puisque les traducteurs n’ont pas le droit de modifier les versets, et que cacher au public les manipulations des textes est aujourd’hui difficile. Il prône donc une modification des Livres Saints, allez trouver la logique… Il rajoute : « Les musulmans sont prisonniers d’un Coran dont ils n’ont pas encore trouvés la sortie« . Si le Coran nous dérangeait et nous tenait prisonnier, nous ne serions tout simplement pas musulmans j’ai envie de dire. Personne ne nous a forcé à être musulman. Pour certains c’est de naissance, pour d’autres c’est venu plus tard, mais dans tous les cas on n’est pas prisonniers du Coran ou de notre religion plus globalement. On l’a choisi.

Puis il dit : « Dès que les mots « Coran », « islam » ou « Mahomet » sont prononcés, tout le monde rentre la tête dans les épaules et baisse le regard. On n’ose plus rien penser sur la religion et sur l’islam en particulier. Il n’y a plus rien à penser, car on nous a fourni des phrases toutes faites comme « L’islam est une religion de paix » conçues pour verrouiller tout débat« . Effectivement, très souvent, les gens baissent le regard quand on parle d’islam car ils ne sont pas rassurés. Ils ne sont pas rassurés parce que les médias (et les gens comme Riss) en rajoutent une couche et alimentent la peur des gens en visant constamment les musulmans et l’islam lorsqu’ils parlent d’attentats. Les gens sont aujourd’hui très influencés par les médias, la preuve. Concernant la fameuse phrase « L’islam est une religion de paix », elle ne sert pas du tout d’exutoire pour un débat. Certains musulmans préfèrent éviter de débattre avec une personne ayant de gros préjugés sur l’islam car ils savent que c’est inutile (et aussi parce qu’ils en ont marre de retrouver toujours les mêmes « arguments » de ces gens-là, à savoir les versets portant à confusion), d’autres sont ouverts au débat. Mais si un musulman veut éviter le débat, ce n’est certainement pas parce qu’il n’est pas convaincu de la véracité de ses arguments ni de la crédibilité de sa religion.

Pour finir, Riss dit que « les frères Kouachi sont parvenus à faire passer leur message dans la société française : craignez Dieu ou mourez« . Pour cet énième sous-entendu, en plus d’insister sur le fait que les terroristes ne sont pas musulmans, je vais rajouter que personne n’a jamais forcé personne à craindre Dieu. Ni à embrasser l’islam d’ailleurs. Tuer des gens comme ça, sans raison, en prétendant que c’est pour (craindre) Dieu n’a aucun sens et ne fait pas partie de l’islam. 

 

J’ai longuement décortiqué cet édito parce que j’étais juste outrée quand je l’ai lu et je me devais de l’intégrer à cet article. Vous aurez donc remarqué d’abord le manque de connaissances de Riss sur l’islam ainsi que ses nombreuses erreurs et sous-entendus prouvant bien des choses. Il faut être bête pour ne pas voir que cet édito reflète parfaitement le dessin en question. On comprend ainsi qu’encore une fois, les amalgames musulman = terroriste et terroriste = musulman sont présents.

 

Maintenant, je voudrais aussi vous montrer plusieurs dessins que je trouve honteux :

coco.jpg         charb

 

luz.jpg     luz2.jpg

 

riss.png      luz3

 

riss2.jpg      riss3.jpg

 

riss4.jpg

 

Inutile de re-décortiquer chaque image, elles parlent clairement d’elles-même. C’est pour toutes ces raisons, pour ces dessins horribles et pour ce manque de respect déguisé en satire et en humour que je n’ai jamais été Charlie et que je ne le serais jamais. Je pense que l’humour a des limites et qu’on ne peut pas rire de la religion, de la mort, du handicap, et ce genre de choses.

 

(Pour les personnes tentées de dire que les musulmans ne s’attardent que sur les dessins concernant l’islam : c’est faux. Toutes les Unes de Charlie Hebdo sont inacceptables (certaines le sont à un niveau plus ou moins élevé), mais il est normal que celles concernant l’islam nous touchent plus particulièrement puisque c’est de notre religion dont le journal se moque.)

 

sick

Publicités

One Reply to “Charlie Hebdo”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s