Le voile : mon histoire/parcours

coeurdecel (41).png


 

Pourquoi j’ai décidé de le porter ?

Parce qu’il est obligatoire, parce que ça me tenait à coeur, parce que je voulais beaucoup plus de pudeur,… C’est une continuité en fait. J’avais embrassé l’islam quelques jours avant, je m’étais beaucoup renseigné sur le voile et je connaissais l’importance qu’il a. Je n’ai pas réfléchi des mois avant de me décider, je l’ai porté plutôt « sur un coup de tête » parce que je savais que si je réfléchissais trop, j’allais me torturer l’esprit et finir par trouver des excuses pour ne pas le mettre. De toute façon, je savais pertinemment que j’allais le porter, mais je me suis dit que le plus tôt était le mieux.

 

Le jour où je l’ai porté

En fin août 2016, j’ai commandé un jilbeb bordeaux sur internet que j’ai fait livrer chez ma meilleure amie (puisque mes parents n’étaient pas encore au courant de ma conversion à ce moment-là). Elle me l’a donné le lundi 5 septembre 2016, le jour de la rentrée. Pendant la journée, j’y ai pensé plusieurs fois en me demandant : « Est-ce que je le mets aujourd’hui en sortant des cours, ou j’attends ?« . Finalement, l’après-midi après les cours, j’ai décidé de le mettre. Je m’étais un peu isolée pas très loin de l’entrée du lycée avec une copine et je l’ai mis. Celle-ci était d’ailleurs très contente et semblait fière.

Une fois voilée, je me sentais mal à l’aise. C’était la première fois que je portais le jilbeb donc je n’avais pas du tout l’habitude, c’est sûrement pour ça que j’étais mal à l’aise. Je me souviens d’une personne dont le regard sur moi était très insistant, et même si c’était sûrement la seule personne, ça m’a marqué et dérangé. J’avais envie de me cacher, de rentrer chez moi.

Les jours suivants, j’ai préféré mettre un vieux foulard noir que j’avais déjà à la place du jilbeb (je mettais très souvent la même tunique pour essayer de cacher mes formes comme je pouvais). Je me suis assez rapidement habituée aux quelques regards insistants que j’avais.

 

Voilée en cachette

J’ai annoncé à mes parents que je portais le voile en mars 2017 dans une lettre. En attendant, je me voilais en cachette. En fin d’année (2016), j’enfilais mon voile une fois que j’étais dans le bus (dans mon village) pour éviter que des amis de mes parents ne me voient voilée. Puis après, je savais que mes parents se doutaient de quelque chose alors je ne prêtais plus attention aux amis de mes parents mais je sortais avec mes copines quand j’étais seule à la maison pour pouvoir me voiler sans qu’ils ne me voient (je n’osais pas encore trop m’affirmer). Les rares fois où je sortais avec mes parents, je n’étais pas voilée (inutile de me faire des réflexions, Dieu seul sait à quel point la situation était compliquée à ce moment-là). J’évitais au maximum de sortir avec eux pour éviter de sortir sans mon voile. J’ai donc arrêté de me cacher en mars 2017 lorsque je leur ai annoncé.

 

large (1)

 

 

Mon rapport avec le voile et la situation avec celui-ci aujourd’hui

Je me suis rapidement rendu compte que je n’avais pas à être gênée par des regards insistants. Aujourd’hui, je suis une je m’en foutiste par excellence à ce niveau-là. Je suis extrêmement fière de porter le voile, c’est loin d’être une honte. Les personnes qui me regardent de travers me font maintenant rire, cela ne me dérange plus. Soit j’ignore, soit je les fixe avec un sourire en coin. Il est inconcevable pour moi de sortir sans mon voile, je ne l’enlèverai pour rien au monde.

La situation avec mes parents est toujours un peu compliquée car ils ne comprennent toujours pas mon choix et ne sont pas d’accord avec celui-ci. Néanmoins, je sors avec eux voilée et ils ne disent rien (surtout parce qu’ils n’osent pas…).

 

Conseils

Pour les filles qui n’osent pas porter le voile à cause des regards/critiques : osez. Si vous avez envie de faire quelque chose, faites-le. Personne n’a le droit d’influencer vos choix. Et n’oubliez pas : « Pas d’obéissance à une créature dans la désobéissance au Créateur« , le voile est une obligation en islam. Préférez-vous laisser des gens diriger votre vie parce que vous craignez les regards et critiques, ou préférez-vous obéir à Dieu en mettant le voile parce que vous ne craignez que Lui ?

Si une fille voilée ou pas encore a besoin de conseils, témoignage, ou juste d’en parler : contactez-moi sur mes réseaux sociaux (qui sont sur la page d’accueil du blog et dans le bas de page de celui-ci).

 

 

large (2)

 

 

Publicités

2 Replies to “Le voile : mon histoire/parcours”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s