Comment annoncer sa conversion ? #VieDeConvertie

 

coeurdecel (36).png


 

Ce sont des conseils que j’aurais moi-même voulu appliquer si j’en avais eu le temps (va voir cet article pour comprendre pourquoi je dis ça). Certains peuvent paraître assez logiques mais sont importants à rappeler.

Dans cet article, je parlerais de la façon dont on doit annoncer sa conversion à ses parents parce que c’est le cas le plus fréquent. Adaptez mon discours à la personne dont vous voudriez parler de votre conversion si vous êtes directement concerné par cet article.

 

______________

 

En parler à l’oral ou à l’écrit ?

Personnellement, comme je l’avais d’ailleurs expliqué très brièvement dans cet article, j’ai préféré écrire une lettre pour annoncer à mes parents que j’avais décidé de porter le voile. J’avais choisi cette méthode parce que j’avais peur de perdre tous mes moyens en leur annonçant entre 4 yeux (enfin entre 6 yeux, du coup…). Je savais aussi que je préférais m’exprimer à l’écrit, non pas parce que j’étais timide mais parce que ça me permettait d’être plus claire dans mes explications en réfléchissant et en choisissant les bons mots. C’est comme vous préférez, en fait. Certains sont plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral, et pour d’autres c’est le contraire. Alors faites comme vous le sentez. Néanmoins, si vous choisissez d’écrire une lettre, gardez en tête qu’il faudra forcément que vous en parliez à l’oral par la suite. Vos parents ne vont pas répondre à cette annonce également par une lettre, vous n’allez pas parler d’un sujet aussi important par lettre indéfiniment. Ils vont certainement directement aller vous voir pour en parler plus en détails. Vous devrez donc être préparé pour en parler aussi à l’oral. Mais il n’y a selon moi aucun mal à en parler par lettre la première fois. Au contraire, ça peut vous aider à mieux organiser ce que vous souhaitez dire et à utiliser les bons mots.

 

 

Rassurer

Avant toute chose, il est évidemment primordial de rassurer ses parents. Vous n’êtes pas sans savoir qu’aujourd’hui, l’image de l’islam est salie et faussée par les gens (médias, politiciens, musulmans eux-mêmes parfois, etc). Il est donc très probable que vos parents aient une mauvaise image de l’islam et pas mal de préjugés sur cette religion (sauf s’ils sont très ouverts d’esprits et qu’ils vont chercher plus loin que ce que montrent les médias, auquel cas vous êtes très chanceux). Il faut donc les rassurer sur plusieurs points (que j’ai brièvement mentionnés dans cet article d’ailleurs) :

  • Insistez sur le fait que personne ne vous a forcé ou influencé à vous convertir et que vous le faites de votre plein gré, par conviction personnelle. (Si ce n’est pas le cas, remettez-vous en question et réfléchissez bien à votre acte car la religion n’est pas un jeu, il est impossible pour vous de continuer ainsi si votre conversion n’est pas sincère et ne vient pas à 100% de vous). Pour ce faire, expliquez-leur ce qui vous a attiré vers cette religion, ce qui a fait que vous avez eu envie de vous convertir. En expliquant méticuleusement à vos parents quelles sont les raisons de votre conversion et qu’est-ce qui a vous a plu dans l’islam, ils verront que c’est un choix mûrement réfléchi qui vient seulement de vous. Montrez-leur que ça vous tient vraiment à coeur.

 

  • Démontrez que les préjugés sur les musulmans et sur l’islam sont faux. Il y a malheureusement un tas de préjugés sur l’islam et sur ses croyants qui font que beaucoup de gens sont dans l’ignorance totale de cette religion. Listez-les et prenez votre temps pour bien les décortiquer (notamment en faisant des recherches) pour enfin finir par démontrer leur fausseté et leur incohérence.

 

  • En parlant de ça, veillez aussi à expliquer à vos parents le véritable sens de certains mots qui portent à confusion et qui sont utilisés à tord aujourd’hui. Je parle notamment des mots « djihad » et « salafisme » que j’ai moi-même dû expliquer à mes parents qui pensaient que ces deux mots étaient des synonymes de terrorisme. Avant de leur expliquer, renseignez-vous bien. Ne tentez pas de leur donner une définition d’un de ces mots si vous n’êtes pas certain de la maîtriser, au risque de vous perdre dans vos explications, de paraître mal informé à propos de la religion que vous avez choisie et surtout de les inquiéter encore plus.

 

 

Être ouvert à la discussion

En effet, si vous vous montrez fermé face à la discussion et aux multiples questions que doivent avoir vos parents, ils vont sans aucun doute s’inquiéter et penser que vous ne voulez pas vous exprimer sur votre conversion et sur l’islam. Ils se demanderont alors pourquoi vous refusez toute communication et vont encore plus s’inquiéter. Au contraire, si vous montrez que vous êtes ouvert à la discussion, ils verront que vous n’avez aucun mal à vous exprimer à ce sujet et à leur expliquer certaines choses, ils seront rassurés sur ce point. Vous pouvez d’ailleurs aller vers eux de vous-même pour leur demander si ils ont des questions particulières ou si ils veulent que vous les éclairiez sur un point. C’est quelque chose qui peut aussi leur faire du bien et encore une fois les rassurer. N’attendez pas toujours qu’eux viennent vers vous car parfois ils ont juste des appréhensions et n’osent pas vous en parler. Il faut parfois prendre les devants et aller parler à ses parents de soi-même. Alors vous pouvez parler d’un sujet en particulier ou plus globalement de votre conversion, de comment s’est passé le jour où vous vous êtes converti par exemple. Le fait que vous partagiez ce moment avec eux est un bon point je pense, ça peut resserrer les liens et garder la confiance intacte.

 

large (9)

 

Rester le/la même

Vos parents vont sûrement penser que votre conversion à l’islam va vous changer (ou vous a déjà changée). Personnellement, j’aime dire que je n’ai pas changé mais que je me suis améliorée. Dites-leur la même chose. Certes, changer de religion (ou « adopter » une nouvelle religion si je puis dire) fait que votre vie change. Vous avez des obligations religieuses, etc. Mais n’oubliez pas de préciser à vos parents que vous restez la même personne. Vous n’êtes pas devenu quelqu’un d’autre. Le seul vrai changement, c’est votre amélioration. Parce qu’il est évident que l’islam améliore une personne en tous points, et ça toutes les personnes converties vous le diront (et même des personnes repenties et des musulmanes de naissance). Alors insistez aussi sur le fait que vous restez qui vous êtes et que vos parents ne perdront jamais leur fils/fille.

 

 

Laisser du temps et ne pas rompre les liens

Suite à une telle annonce, il est probable que vos parents aient du mal à digérer tout ça (et on peut les comprendre !). Profitez-en pour montrer une des valeurs que l’islam transmet : la patience. Soyez patient et montrez à vos parents que vous êtes prêt à attendre le temps qu’il faudra pour qu’ils s’y fassent. Pendant ce temps, il est important de ne pas rompre les liens avec eux. Continuez ce que vous faisiez auparavant : sortez ensemble, allez au restaurant ou je ne sais pas mais faites votre maximum pour garder les liens intacts. Si vous vous éloignez d’eux, vous montrerez une mauvaise image de vous et encore une fois ils vont s’inquiéter de ce brusque éloignement.

 

 

Expliquer les conséquences dès le début ?

Ca dépend de votre ressenti et de la réaction de vos parents. Soit vous décidez de vous arrêter là, soit vous « balancez tout d’un coup » en leur expliquant les conséquences qu’auront votre conversion à l’islam dans un futur proche ou lointain (si Dieu vous le permet). A savoir : si vous êtes une fille, leur parler du voile même si vous ne comptez pas le porter directement, parler de votre changement vestimentaire si vous n’étiez auparavant pas pudique, etc. Et si vous êtes un garçon, leur parler du fait que vous allez (aller) souvent à la mosquée, etc. Pour les deux sexes, préciser que vous souhaitez arrêter les relations de couple pour privilégier le mariage, etc. Ce genre de choses. Comme je l’ai dit, ça dépend de vous et de leur première réaction par rapport à votre conversion. Je leur ai personnellement parlé de ces choses-là au fur et à mesure du temps mais pas directement au début pour leur laisser le temps de digérer la nouvelle. C’est d’ailleurs ce que je conseille de faire dans tous les cas, mais encore une fois : faites comme le sentez.

 

large (8)

Publicités

One Reply to “Comment annoncer sa conversion ? #VieDeConvertie”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s