La femme au foyer en islam

coeurdecel femme foyer.png


 

Suite à des tweets rédigés il y a un mois, j’ai remarqué quelques questionnements et réactions répétitives. J’approfondis donc ici mon avis et ma vision de la femme au foyer selon le point de vue islamique.

 

________________

 

Développement de mon avis selon mes tweets

En effet, il y a plusieurs jours maintenant, j’ai brièvement donné mon avis sur la femme au foyer et plus précisément sur les filles qui « mettent leur religion de côté » pour étudier alors que leur but futur est d’être femme au foyer. Voici les deux tweets en question :

« Faire des études (donc être obligée de côtoyer des hommes et de retirer ton voile) pour finir femme au foyer, jvois pas l’intérêt… Tu peux très bien te cultiver et apprendre plein de choses directement de chez toi. »

« D’ailleurs je capte pas le délire des gens à dire qu’une femme au foyer n’est pas ambitieuse ni autonome, ça n’a rien à voir. S’occuper d’un foyer n’impacte en rien l’ambition et l’autonomie d’une femme, justement il faut l’être pour être femme au foyer. »

 

Concernant le premier d’entre eux, je pourrais rajouter quelques détails. En effet, ce n’est un secret pour aucune personne appartenant à la religion musulmane (normalement), la mixité est à éviter (voire interdite) et le voile est une obligation pour toute femme.

Alors oui, certains savants sont de l’avis que la mixité n’est pas totalement prohibée mais qu’elle doit être encadrée par des règles. Par exemple le fait de ne pas rester isolés (pour éviter la provocation et la tentation), éviter tout contact physique (pour ces mêmes raisons), être pudique dans sa façon de parler et de se comporter et enfin être pudique dans sa façon de s’habiller.

Aucune de ses règles ne peut être réellement appliquée dans les collèges/lycées. Les filles et les garçons deviennent amis, ont des contacts physiques, n’ont pas de pudeur dans leur façon de s’exprimer ni dans leur comportement. A part à l’université, le voile est interdit. De plus, qu’on se le dise honnêtement (sans blâmer bien entendu), des filles habillées en longue robe ou longue jupe de manière à cacher ses formes, on n’en voit pas beaucoup dans les collèges/lycées. Alors on se retrouve donc dans un cas où on met de côté sa religion quand on est à l’école, il n’y a plus rien d’islamique. Les filles sont habillées sans vraiment avoir de pudeur devant des garçons qui ne sont pas leurs tuteurs. Il y a bien sûr des exceptions, mais la plupart du temps, ça se passe comme ça. Pour rappel, Allah dit dans le Coran :

« Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès« . [Sourate 24 Verset 31]

(Pour ce qui est des personnes blâmant la non-mixité, n’oubliez pas qu’à l’époque, en France même, les écoles étaient non-mixtes…)

Voilà pour ce qui est de la mixité et du voile (à savoir qu’un article complet et détaillé avec des sources fiables concernant le voile est à venir). Une petite précision supplémentaire : je parlais ici uniquement des filles souhaitant devenir femmes au foyer, pas de celles souhaitant travailler à l’extérieur.

Parlons maintenant de la deuxième partie de ce tweet où je dis qu’il est possible d’étudier et de se cultiver directement de chez soi. C’est vrai. Notre époque nous permet largement cela, et heureusement. Que ça soit grâce à des cours à correspondance payants, ou avec des sites et plateformes proposant des tas de cours gratuits, c’est possible. Pour le faire moi-même depuis 1 an, je pense savoir de quoi je parle. Je peux me débrouiller seule et apprendre un tas de choses intéressantes en entretenant ma culture générale directement de chez moi avec le bruit en moins et tout en étant en accord avec ma religion. C’est bénéfique sur tous les points. Certes, je ne suis pas en contact avec des « vrais » professeurs ni avec des camarades de classe, je ne suis pas encadrée par l’école, mais… et alors ? Je n’ai pas besoin d’avoir un professeur à mes côtés ni un bac+5 pour apprendre et me cultiver seule de chez moi. Faire ce choix, ce n’est pas s’isoler. Je ne me sens pas isolée, personnellement. Encore une fois, je sais de quoi je parle.

Voilà là où je voulais donc en venir à travers ce premier tweet. Une jeune fille musulmane souhaitant devenir femme au foyer et être en accord avec sa religion peut parfaitement étudier de chez elle sans pour autant galérer et être isolée.

 

Passons au second tweet où je parle de la vision qu’ont les gens de la femme au foyer en général dans la société actuelle. On peut souvent entendre qu’une femme au foyer n’est ni autonome, ni ambitieuse et qu’elle dépend complètement de son mari.

D’ailleurs, je trouve que les gens ont une vision un peu hypocrite de la femme au foyer. Je m’explique ; lorsqu’il s’agit d’une femme au foyer à la Desperate Housewives, ça ne dérange pas, ça ne choque pas. Mais lorsque l’on parle d’une femme au foyer musulmane, les clichés de la femme soumise et dépendante de son mari ressortent directement…

Bref. Une femme ne peut en réalité pas devenir femme au foyer sans autonomie et ni ambition. Prenons un exemple simple, lorsque le mari travaille la journée et que la femme est seule. Comment peut-elle gérer le foyer (cuisine, ménage,…) et ses enfants sans autonomie ? Elle ne peut pas. En ce qui concerne l’ambition, il en faut vraiment pour devenir femme au foyer car c’est un TRAVAIL. S’occuper d’un foyer n’est pas de tout repos, c’est un véritable travail que la femme fait par choix et par plaisir. Avoir l’ambition de devenir femme au foyer, c’est pareil que d’avoir l’ambition d’être professeur ou un tout autre métier. De plus, une femme au foyer peut aussi avoir d’autres ambitions extérieures à cela. Elle ne dépend pas de son mari, au contraire on pourrait limite dire que c’est son mari et ses enfants qui dépendent d’elle.

(Comment je me vois dans le futur (femme au foyer ou non ?) + quel rapport avoir (selon moi) en tant que musulman(e) avec la société mixte actuelle : à lire ICI pour les personnes intéressées)

 

large (1)

(la photo n’a rien à voir avec l’islam mais je trouve beau le côté vintage)

 

Ce qu’en dit l’islam

Beaucoup de femmes à l’époque du Prophète étaient femmes au foyer… (un article à ce propos est prévu)

 

Allah dit dans le Coran :

« Restez dans vos foyers et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l’islam. (…) » [Sourate 33 Verset 33]

 

D’après Abdallah Ibn Omar, le Prophète a dit :

« N’interdisez pas à vos femmes de se rendre dans les mosquées mais leurs maisons sont meilleures pour elles »

[Rapporté par Abou Dawoud]

 

Publicités

2 Replies to “La femme au foyer en islam”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s