L’art de la simplicité – Dominique Loreau

coeurdecel (60).png


 

Dominique Loreau est une essayiste (qui écrit des essais…) française qui s’est installée au Japon il y a plus de 40 ans. Elle y organise d’ailleurs des séminaires pour les personnes souhaitant simplifier leur vie.

Elle est l’auteur de plusieurs livres de développement personnel qui incitent tous à la simplicité et au minimalisme (« L’art de l’essentiel » ; « L’art des listes » ; « L’art de la délicatesse » ; « Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi »,…).

 

Le livre « L’art de la simplicité » incite à la simplicité, au positif et surtout au minimalisme dans absolument tous les domaines de sa vie : la décoration de sa maison, la façon de prendre soin de soi (en mettant quand même l’accent sur l’importance de prendre soin de soi !), sa relation avec les autres, ses objets, ses vêtements, son alimentation, son écologie intérieure (esprit et mental), etc. C’est un livre qui nous encourage à changer pour un mode de vie plus sain (globalement, pas seulement au niveau de l’alimentation) et plus simple.

 

IMG_6569.JPG

 

Il est très tourné vers l’Orient et plus particulièrement le Japon (Loreau ne parle que de ce pays d’ailleurs je crois). On nous parle souvent du mode de vie des japonais, de leur façon de penser, etc.

A contrario, l’auteur « dénonce » le mode de vie et la façon de penser des Occidentaux (leur vie à 100 à l’heure, trop matérialistes, l’argent qu’ils passent au premier plan, le fait de vouloir et d’avoir toujours plus et trop, de délaisser la simplicité,etc).

 

Le livre est clairement fait pour les femmes, l’auteur s’adresse directement à elles plusieurs fois tout au long du livre (c’est d’ailleurs écrit sur la 4ème de couverture, j’avais pas fait attention…). Bien évidemment la majorité des conseils donnés servent aussi aux hommes mais c’est pas le genre de livre à offrir à un homme selon moi. Pour exemple, l’auteur consacre un chapitre entier à des recettes de beauté, au maquillage etc.

 

Aussi, quand on a un point de vue religieux (globalement, sur la vie en général) et notamment islamique comme c’est mon cas, certains points du livre sont soit à adapter selon sa religion, soit à carrément rejeter. Par exemple, l’auteur dit qu’il est bon d’écouter de la musique ou encore qu’il faut « se méfier des religions », qu’on n’a « pas besoin d’appartenir à une communauté pour vivre dans la compassion et l’humilité »,… ce genre de choses quoi.

Mais paradoxalement on peut quand même retrouver quelques notions qu’on retrouve en islam, comme le jeûne par exemple. L’auteur consacre 6 pages et demi à cette pratique. (La notion de minimalisme et de simplicité est aussi globalement très présente en islam, il faut le savoir.)

 

Après voilà, le livre en lui-même est très bien et son fil conducteur est vraiment top. La notion de minimalisme dans tous les domaines de la vie est intéressante et surtout super bénéfique.

J’ai apprécié et approuvé beaucoup d’idées du livre : le fait que nos sociétés occidentales ne savent plus vivre simplement, qu’on gaspille et détruit, que ce mode de vie est du gâchis, que nous sommes possédés de ce que nous croyons nous-mêmes posséder, qu’il faut se contenter de l’essentiel, que « les gens veulent du temps puis cherchent à le perdre », que le temps est sacré, qu’il faut savoir faire une pause, qu’il faut être soi-même, qu’il ne faut pas être victime de son corps, qu’il faut choisir ses relations, surveillez ses propos, apprendre à écouter, ne pas critiquer, qu’il faut pardonner pour son propre bien, ne rien attendre des autres, ne pas vouloir changer les autres, qu’il est bon de lire, d’écrire, de faire travailler sa mémoire et d’apprendre, etc etc etc.

La liste est encore longue, comme quoi le livre est une mine d’or de bons conseils, de positivité et de minimalisme.

 

 

Le livre est publié aux éditions Poche Marabout et coûte 6€50.

Il est disponible juste ici.

 

IMG_6564.JPG

 

Les photos viennent de moi
Publicités

4 Replies to “L’art de la simplicité – Dominique Loreau”

    1. Exactement, et comme dit le livre c’est typiquement occidental d’oublier (et de délaisser) la simplicité justement… Donc c’est sûrement pour cette raison qu’on remarque pas forcément qu’on est pas assez simples et minimalistes dans notre vie de tous les jours, parce qu’on est habitué à ça (malheureusement). Ravie que tu fasses partie des gens qui le remarque ! 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Bon ba j’adore …. depuis environ 2 ans je suis dans une recherche de vie beaucoup plus simple, du moins dans ma façon d’être envers moi et les autres , la façon de prendre les choses, car j’étais quelqu’un stressant beaucoup pour rien ( avec tous les inconvenients autour ! ) et je vais lire ton livre qui doit aller dans cette direction ! MERCI à toi

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s