Se mettre aux produits naturels : par où commencer ?

coeurdecel (4).png


 

Etape 1 : Prendre en compte son état de santé et savoir utiliser chaque produit

C’est la première étape car la plus importante de toutes. En réalité, elle vaut surtout pour les huiles essentielles (mais aussi pour d’autres produits). Sachez que les produits naturels/bio, en raison du fait qu’ils soient concentrés, purs et non pas dilués avec des cochonneries mauvaises pour la santé comme c’est le cas pour les produits non-naturels, peuvent être dangereux si ils sont mal utilisés, au mauvais moment ou encore par la « mauvaise » personne. Ça peut l’être particulièrement pour les femmes enceintes (notamment les 3 premiers mois) et pour les bébés/enfants, mais aussi pour les personnes à la peau très réactive et sensible.

Sur Aromazone, pour chaque produit vous avez une liste de précautions à prendre alors lisez-la bien (que vous achetiez ou non sur le site d’ailleurs, les précautions sont les mêmes peu importe la marque du produit que vous achetez). Si vous avez le moindre doute, inutile de poser la question à des forums mais rendez-vous directement chez le médecin, c’est votre santé ou celle de votre enfant qui peut être en danger alors ne vous fiez pas à n’importe quel avis.

 

Etape 2 : Connaître son type de peau/cheveux

Ça paraît évident et c’est primordial quelle que soit la nature des produits qu’on utilise mais c’est à rappeler. Si vous avez des doutes quant à votre type de peau (visage et corps) et de cheveux, adressez-vous directement à un dermatologue et à un coiffeur. Mais sinon, vous pouvez facilement trouver sur internet des indications quant à chaque type de peaux/cheveux. Pour la plupart, vous pouvez d’ailleurs vous-mêmes facilement « deviner » à quoi correspond chaque type de peaux/cheveux au vu des noms qui sont très représentatifs (peau mixte, grasse, sèche, sensible, normale, réactive,… et cheveux gras, mixtes, sans volume, normaux, secs, abîmés,…).

 

Etape 3 : Remplacer ses anciens produits par les mêmes en version naturel

Quand on débute dans les produits naturels, on a envie de tout changer d’un coup et d’acheter plein de nouvelles choses et c’est de cette façon qu’on se mélange les pinceaux. Alors encore une fois c’est une étape qui semble logique mais pour commencer, contentez-vous de l’essentiel en ne remplaçant ni plus ni moins que les produits que vous utilisez habituellement par d’autres qui ont la même utilité mais qui cette fois sont naturels.

Sachez tout de même qu’un produit peut avoir plusieurs utilités. Par exemple si vous utilisez une crème de jour et une crème de nuit, une seule crème ou huile végétale peut remplacer les deux. Ou encore si vous utilisez une crème pour le corps et une autre différente pour les mains et les pieds, sachez qu’un beurre végétale ou une huile végétale peut faire les 3 en même temps. Donc, et on y reviendra dans la dernière étape, n’en faites pas trop. Restez minimalistes.

 

Etape 4 : Déterminez son ou ses « problème(s) »

Une fois qu’on a remplacé nos anciens produits par des naturels et qu’on a le strict minimum pour hydrater sa peau, on peut éventuellement aller un peu plus loin si on a des problèmes externes et même internes qui nous dérangent. Sachez donc lister les petites choses problématiques de (ou dans) votre corps. Vous pouvez de cette manière cibler encore plus vos besoins. Quelques exemples : Pellicules, mauvaise haleine, jambes lourdes, démangeaisons, douleurs musculaires, insomnie,…

Enfin vous voyez. Faites le point sur tout votre corps de l’extérieur comme de l’intérieur. Pour rester minimalistes, n’essayez pas de vous trouver des problèmes quasi inexistants ou de faire passer des choses pour plus importantes qu’elles ne le sont vraiment. L’idée n’est pas de surconsommer, mais de consommer intelligemment et utilement. 

 

Etape 5 : Ne pas en faire trop

Pour faire suite au deuxième point de l’étape 3 mais aussi aux dernières recommandations du point précédent, j’insiste pour vous rappeler de ne pas en faire trop. Acheter trop de produits en même temps est le meilleur moyen pour se sentir dépassé en accumulant des produits qu’on n’utilisera finalement pas (ou peu).

Lorsque vous avez déterminé votre type de peau/cheveux et les quelques problèmes prépondérants que vous pouvez avoir, fonctionnez avec une liste pour mieux vous en sortir. Séparez chaque problématique et recherchez les produits adaptés à celles-ci, un par un. Comparez les prix, regardez les avis. Faites en sorte d’acheter des produits qui ont plusieurs propriétés qui peuvent toutes vous être utiles. Ainsi, vous n’achetez pas 50 produits qui au final ont la même utilité. Pour exemple, l’huile de coco peut servir pour une multitude de choses : pour les peaux déshydratées, les peaux sèches et abîmées, les peaux sujettes aux rougeurs, pour la confection de savons, pour les cheveux secs, les cheveux bouclés/frisés/afros, les cheveux ternes, pour les pointes fourchues, pour éliminer les poux, pour se démaquiller, en bain de bouche pour les dents et gencives, pour la cuisine,…

Vous voyez. Le tout est de prendre son temps pour choisir judicieusement ses produits selon leurs utilités et nos réels besoins. Comme je l’ai dit, il faut consommer intelligemment et non pas consommer juste pour consommer !

_________________

(C’est vrai qu’on peut se servir de produits naturels pour une utilisation autre que la beauté et la santé (comme le ménage par exemple), mais tout ça fera l’objet d’un autre article, c’est la raison pour laquelle je n’en parle pas ici.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s